Rechercher

Changer son monde pour que les droits et le bien-être de toutes les personnes soient respectés

Par Anne-Sophie Ruest-Paquette au nom du COPA National


En Amérique du Nord, le mois de juin marque le début des festivités de la Fierté. C’est l’occasion de souligner, valoriser et célébrer la fierté de la communauté 2SLGBTQI+, c’est-à-dire des individus faisant partie de la communauté des minorités sexuelles ou de genre (personnes arc-en-ciel). Outre les célébrations officielles, les défilés et les spectacles, la saison de la fierté sert à sensibiliser le public 1) aux origines, aux manifestations et aux impacts des injustices éprouvées par des membres de cette communauté, 2) à la complexité des réalités qu’elles et ils vivent, 3) à l’histoire des personnes arc-en-ciel et des victoires chèrement acquises et 4) au bien-fondé de leurs revendications, d’hier à aujourd’hui, ici comme ailleurs.

Au COPA National, nous croyons que la diversité des sexes (intersexe, femelle, mâle, etc.), des identités sexuelles (transsexuelle ou transsexuel, femme, homme, etc.), des orientations sexuelles (lesbienne, bisexuelle ou bisexuel, pansexuelle ou pansexuel, asexuelle ou asexuel, gai, etc.) et des identités de genre (bispirituelle ou bispirituel, transgenre, non-binaire, androgyne, féminine ou féminin, masculine ou masculin, etc.) fait partie intégrante de la pluralité humaine, l’hétérogénéité étant incontestablement constitutive de notre espèce et, par le fait même, de la société canadienne. D’ailleurs, au Canada, les personnes qui s’identifient à cette diversité jouissent des mêmes droits que toute autre citoyenne et tout autre citoyen, notamment en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Le droit à la sécurité, à la force et à la liberté de toutes les personnes, tout comme les principes d’équité (justice sociale), d’inclusion (ouverture à la diversité, non-jugement et respect) et d’autonomisation (accroissement des connaissances, renforcement des capacités, établissement ou renforcement de relations interpersonnelles saines) représentent les pierres angulaires de tous les programmes du COPA National, y compris du programme Changer son monde.

Conçus en 2011, les premiers ateliers Changer son monde s’inscrivaient dans la continuité du projet Bien-être@l’école, qui a été développé en 2007 en partenariat avec la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario grâce au financement du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Le site Internet du projet Bien-être@l’école offre divers outils pour le personnel scolaire : un cours en ligne (La prévention de l’intimidation), quatre modules complémentaires de formation professionnelle (Prévention de l’intimidation ; Équité et éducation inclusive ; Parents, tutrices et tuteurs : partenaires pour la prévention ; Autonomisation des jeunes) et un guide (Promouvoir l’équité et l’éducation inclusive dans nos écoles). On y retrouve également des ressources (p. ex. Roue et Jeu des trois oui du consentement), le documentaire J’ai quelque chose à dire, ainsi qu’une vidéo de sensibilisation émouvante intitulée L’intimidation, c’est du sérieux.


Sous sa mouture la plus récente, le programme Changer son monde est financé par Femmes et Égalité des genres Canada. Il vise à instaurer un changement systémique au sein des communautés scolaires participantes, et ce, dans l’espoir de réduire la fréquence et les conséquences de la discrimination homophobe, transphobe, sexiste et raciste dans les écoles de langue française en Ontario. En plus d’une série d’ateliers complémentaires pour les élèves, le personnel scolaire et les parents, tutrices et tuteurs, le COPA National offre un appui aux membres des comités scolaires dédiés à la promotion de l’équité et l’inclusion dans leur école (formation pour les alliées et les alliés). Il s’engage aussi à accompagner l’école entière dans un processus de révision et d’implantation d’un nouveau code de vie qui promeut le vivre ensemble. Ainsi, le COPA National souhaite informer, motiver et outiller les communautés scolaires intéressées à cultiver une culture interpersonnelle et institutionnelle bienveillante à l’égard de toutes et de tous, y compris des personnes dont le corps et les identités reflètent l’arc-en-ciel de la diversité sexuelle et de la pluralité des genres.

N’oublions pas que pour la plupart de ces personnes, l’affirmation et la démonstration publiques et concertées d’une fierté individuelle et collective ne sont pas le fruit du hasard. Elles relèvent, par exemple, du besoin (et du droit !) que soit reconnue la dignité inhérente à chaque être humain, de faire valoir la légitimité de ses identités marginalisées, de s’affranchir de la honte intériorisée sous l’influence d’attitudes préjudiciables et sous l’effet des (micro)agressions qui en découlent, de se construire une perception de soi plus positive et de s’approprier son pouvoir. Déterminé à mener des actions susceptibles de répondre à ces besoins, le COPA National épaule les communautés scolaires désireuses d’améliorer l’expérience des élèves, des membres du personnel scolaire et des familles arc-en-ciel, par l’entremise de programmes tels que Changer son monde.

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur ce programme et sur les étapes à suivre pour accueillir l’équipe du COPA National dans votre école, veuillez communiquer directement avec Lynn Hadley, coordinatrice des programmes de prévention des agressions du COPA National (lynn@infocopa.com).

Sur ce, l’équipe du COPA National vous souhaite une belle saison de la Fierté et vous rappelle que nous avons toutes et tous le pouvoir de changer notre monde pour que les droits et le bien-être de toutes les personnes soient respectés.